La science secrète derrière les cellules jeunes

Traduction de l’article The secret science behind youthful cells du Dr Daniel Pompa (2019, 31 juillet). La mise en forme sous listes, sont des phrases du Dr Pompa mises en exergue pour faciliter la lecture en ligne.

Qu’est-ce que Redox ? La science derrière la guérison cellulaire :

Dans un pays où la science est l’une des plus avancées au monde, nous sommes également confrontés à certains des taux de maladies les plus élevés. L’ancien paradigme du traitement des symptômes ne suffit plus et une population de chasseurs en santé naturelle est en train d’émerger.

Au fur et à mesure que l’on découvre et que l’on comprend de nouveaux mécanismes corporels, notre conception des soins de santé se transforme également. Des concepts comme le redox s’avèrent très utiles pour s’attaquer aux causes profondes de la maladie et favoriser la santé et la longévité.

Aujourd’hui, nous allons explorer la science de l’oxydoréduction et la façon dont vous pouvez utiliser les molécules de signalisation de l’oxydoréduction pour transformer votre santé pour le mieux.

Soins de santé modernes : il est temps de changer

Notre système de santé moderne est réputé pour prescrire des médicaments pharmaceutiques afin de gérer les symptômes de la maladie. Ce faisant, nous ne nous attaquons pas à la cause profonde. Ces médicaments entraînent une foule une foule d’effets secondaires, qui sont ensuite  » traités  » avec d’autres produits pharmaceutiques. Cette impasse peut se poursuivre indéfiniment sans jamais véritablement guérir l’individu.

Traiter les causes profondes d’une maladie exige une compréhension beaucoup plus approfondie de notre biologie humaine naturelle.

L’une de ces découvertes est celle du redox, un processus de signalisation qui intervient dans un large éventail de processus biologiques allant de l’inflammation au cancer.
En exploitant la sagesse de la science du redox, nous pouvons commencer à nous attaquer aux causes profondes des maladies modernes et à donner au corps les éléments de base dont il a besoin pour se guérir lui-même.

La science derrière Redox

Qu’est-ce que le potentiel redox ?
Le potentiel redox désigne la perte ou le gain d’électrons par réduction et oxydation.
La signalisation redox se produit lorsque des molécules spécifiques comme les radicaux libres, les espèces réactives de l’oxygène et d’autres composés influencent le corps et sont comme un signe d’avertissement que les cellules se donnent mutuellement.

Ces signaux permettent aux cellules de détecter les dommages, de se protéger et de réparer ou de remplacer les cellules blessées.

Les molécules redox sont fabriquées par les mitochondries à l’aide de la solution dans laquelle elles existent elles-mêmes – une solution saline.
En effet, vos cellules contiennent de l’eau salée et vos mitochondries utilisent cette solution de sodium, de chlorure, d’hydrogène et d’oxygène pour générer des molécules de signalisation redox. Ces molécules hautement réactives sont ensuite mises en œuvre ou sont reconverties en eau de mer pour être réutilisées ultérieurement.

Molécules de signalisation redox et signalisation cellulaire

Les cellules du corps sont comme des usines qui produisent du carburant, ou ATP1, pour alimenter le corps.
L’ATP est créé par les mitochondries au sein des cellules, et ces mitochondries sont également responsables de la communication intracellulaire. La signalisation cellulaire est vitale pour la santé car elle assure des fonctions telles que la fonction immunitaire, la réparation des tissus, le développement cellulaire, les opérations hormonales et, essentiellement, tous les processus corporels.

À l’intérieur de la cellule, les mitochondries créent ces molécules de signalisation redox qui permettent la communication entre elles.

Les signaux redox sont comme le langage des cellules. Sans elles, il n’y aurait pas de vie telle que nous la connaissons.
En fait, lorsque nos cellules ne communiquent pas clairement entre elles, les maladies auto-immunes deviennent beaucoup plus probables. Les cellules ne font pas la distinction entre les bonnes et les mauvaises !cellules – le corps commence accidentellement à s’attaquer à lui-même.

 Molécules de Signalisation Redox et âge

Ces molécules de signalisation redox sont fabriquées quotidiennement par milliards de milliards à l’intérieur de la cellule par les mitochondries, mais leur nombre diminue de manière significative avec l’âge. Ceci est dû en partie au fait que le nombre de nos mitochondries diminuent avec l’âge.
Elles meurent naturellement, ce qui se produit plus rapidement en cas de traumatisme (blessure) et de toxicité.

L’ironie ici, bien sûr, est que ceux qui ont le moins de mitochondries pour cause de maladie et de toxicité sont ceux qui en ont le plus besoin. Nous avons progressivement moins de mitochondries pour fabriquer les molécules de signalisation redox. Par conséquent, les mitochondries que nous avons fonctionnent beaucoup moins efficacement à mesure que nous vieillissons.

En moyenne, on observe une réduction de 10% du nombre des mitochondries et des molécules d’oxydoréduction par décennie une fois la puberté passée. Ce chiffre est stupéfiant et souligne l’importance d’optimiser le plus rapidement possible le potentiel redox.

Cette réduction des molécules de signalisation redox affecte notre corps de plusieurs façons.
Un exemple évident est la capacité du corps à guérir qui ralentit avec l’âge.

  • Une ecchymose pouvant durer quelques jours pour un enfant peut durer quelques semaines ou quelques mois chez une personne âgée.
  • La guérison de la grippe, courante à l’adolescence pourrait durer beaucoup plus longtemps et devenir beaucoup plus grave chez une personne âgée.

Moins de molécules de signalisation redox = moins de communication entre les cellules = plus de temps pour réparer les tissus et les cellules, et plus de temps pour la récupération immunitaire.

Potentiel redox plus élevé, meilleure santé

En fin de compte, plus votre potentiel redox est élevé, plus vous serez en bonne santé. Le potentiel redox est un bon indicateur non seulement de la santé mais aussi de la longévité. Ce mécanisme influence un très large éventail de fonctions corporelles.

Un potentiel redox élevé permet à votre corps de guérir les cellules endommagées et d’en créer de nouvelles.
Il joue également un rôle dans le soutien de vos voies naturelles de désintoxication ainsi que de votre fonction immunitaire. Les molécules de signalisation Redox aident votre corps à éliminer les toxines telles que les métaux lourds et le BPA2.
La signalisation Redox aide également votre système immunitaire à combattre toute exposition à des agents pathogènes, des bactéries et des virus. C’est l’acteur ultime de la guérison et des soins de santé préventifs.

La bonne santé est le résultat d’un équilibre entre le fait d’éviter l’exposition à des éléments nocifs tout en étant assez fort pour surmonter les expositions avec lesquelles nous sommes inévitablement en contact. Même si vous vivez dans une forêt vierge, loin de la pollution et des toxines modernes, votre corps aura besoin de molécules de signalisation redox chaque fois que vous serez blessé ou malade.
En vieillissant, ces molécules deviennent moins disponibles. Prendre des mesures pour augmenter votre potentiel redox devient particulièrement important à mesure que vous vieillissez.

Être conscient du potentiel redox fait partie intégrante d’un mode de vie sain.
Soutenez vos mitochondries au niveau cellulaire en augmentant leur potentiel redox. Cela amplifiera tous les autres efforts que vous déployez pour une alimentation saine, l’exercice et le repos.
Donnez à votre corps les éléments de base pour construire ces molécules de signalisation redox. Vos mitochondries peuvent continuer à les générer et soutenir votre santé, aujourd’hui et pour les années à venir.

Augmenter le potentiel redox avec ASEA

Les molécules de signal redox sont fabriquées à l’intérieur de vos cellules et sont à la base de TOUTE la santé cellulaire. Mais votre corps commence à produire moins de ces molécules vitales à mesure que vous êtes exposé aux toxines, au stress mental et physique et aux problèmes de santé.
En fait, même si nous vivions dans un monde parfaitement pur et sans stress, le simple fait de vieillir après 20 ans réduit la capacité de votre corps à fabriquer ces molécules d’environ 10 % chaque décennie.

La science a dit que vous ne pouviez rien y faire – jusqu’à maintenant !
ASEA, parfois appelé Eau ASEA Water, est le SEUL supplément au monde à contenir des molécules de signalisation redox stabilisées.
Après près de deux décennies, des millions de dollars de recherche et de multiples brevets, les scientifiques d’ASEA ont réalisé ce que la communauté scientifique considérait comme impossible !

En commençant par rien de plus que du sel et de l’eau (semblable à ce que l’on trouve à l’intérieur de vos cellules) et en le passant par un processus complexe de trois jours, ASEA crée des molécules de signalisation redox stabilisées à l’extérieur du corps.

Il n’y a que deux endroits où vous pouvez trouver ces molécules vitales – dans chaque organisme vivant et dans une bouteille d’ASEA.

References :

Adler, Victor, Zhimin Yin, Kenneth D. Tew, and Zeev Ronai. “Role of Redox Potential and Reactive Oxygen Species in Stress Signaling.” Oncogene18, no. 45 (1999): 6104-111. doi:10.1038/sj.onc.1203128.

Cheeseman, KH, and TF Slater. “An Introduction to Free Radical Biochemistry.” Oxford Academic 49, no. 3, 481-93. doi:10.1093/oxfordjournals.bmb.a072625.

Hancock, John, and Matthew Whiteman. “Cellular Redox Environment and Its Influence on Redox Signaling Molecules.” Reactive Oxygen Species, 2018. doi:10.20455/ros.2018.815.

Lobo, V., A. Patil, A. Phatak, and N. Chandra. “Free Radicals, Antioxidants and Functional Foods: Impact on Human Health.” Pharmacognosy Reviews4, no. 8 (2010): 118. doi:10.4103/0973-7847.70902.

  1. L’adénosine triphosphate, ou ATP, fournit l’énergie nécessaire aux réactions chimiques du métabolisme, à la locomotion, à la division cellulaire, ou encore au transport actif d’espèces chimiques à travers les membranes biologiques. NDT[]
  2. Le bisphénol A (BPA) est un composé organique de la famille des aromatiques, utilisé principalement dans la fabrication de plastiques et de résines. Chez l’animal, il affecte l’immunité et a des effets transgénérationnels démontrés, même à de très faibles niveaux d’exposition in utero, avec chez la souris un effet comportemental pouvant être lié à l’inhibition de deux hormones, la vasopressine et l’ocytocine, observé sur 4 générations. Wikipédia. NDT[]