L’histoire d’ASEA

La genèse

ASEA, Salt Lake City, Utah.

Verdis Norton, qui s’est taillé une réputation de stratège commercial de premier plan après une longue et brillante carrière de consultant auprès de grandes multinationales, a adhéré au conseil d’administration d’une petite société de biotechnologie, après sa retraite. La société travaillait sur une technologie révolutionnaire liée à la science des molécules de signalisation redox, des messagers cellulaires essentiels à la vie, qui aident à protéger, à rajeunir et à maintenir les cellules à un niveau optimal.

Sachant que le fait de compléter l’approvisionnement naturel en molécules de signalisation redox du corps permettrait d’optimiser la fonction cellulaire ainsi que la santé et le bien-être en général, l’objectif de cette société était de recréer ces molécules en dehors du corps humain et de les produire dans un produit consommable.

Constatant des difficultés financières et obligé de vendre la technologie de signalisation redox qu’elle avait mise au point, M. Norton, conscient de l’énorme signification et du potentiel de ce concept, s’est associé à des anciens partenaires commerciaux pour acheter cette technologie. La suite est à écouter dans la vidéo :

 

L’histoire d’Asea et de ses fondateurs.

Que signifie ASEA ?

Le mot « Asea » signifie « qui vient de la mer », symbole intemporel du rajeunissement, de la renaissance et de la guérison. Ce mot et ce concept ont trouvé un écho chez les fondateurs d’Asea, puisque leur mission est axée sur la santé cellulaire.

Les cellules constituent l’unité structurelle la plus fondamentale de la vie humaine et contribuent à faciliter la revitalisation de tous les systèmes majeurs de l’organisme. Le nom ASEA, tant pour la société que pour ses produits, signifie une véritable revitalisation fondamentale.

Travaillant avec une équipe de chercheurs, les partenaires les ont chargés de développer ce concept de produit novateur avec une triple mission :

  • renforcer la stabilité des molécules de signalisation redox contenues dans le produit,
  • identifier et faciliter les tests de sécurité et le contrôle de la qualité,
  • organiser la production en grande quantité et commercialiser le produit.

Après des recherches approfondies et des tests en laboratoire, la percée est survenue. Le produit qui allait être protégé par plusieurs brevets contenait désormais non seulement des molécules de signalisation redox actives, mais aussi des molécules stables à la conservation, qui pouvaient être portées au public.

Juste en existant, ce nouveau produit avait créé une catégorie entièrement nouvelle en matière de santé et de bien-être.

Asea hier et aujourd’hui

ASEA a officiellement été lancé en 2010.

En 2014, la société a commercialisé RENU 28, le gel revitalisant pour la peau du corps entier, qui exploite également les avantages des molécules de signalisation redox de l’extérieur.

Les deux produits d’ASEA sont fabriqués dans une installation de production ultramoderne de 3066 m2, qui est enregistrée auprès de la FDA, certifié NSF et conforme aux BPF.

En 2015, Direct Selling News a classé ASEA parmi les 100 premières entreprises de vente directe au monde.

Depuis son lancement, ASEA connaît un succès croissant et opère aujourd’hui sur trente marchés internationaux et propose une assistance en 16 langues aux associés. Cinq ans après sa création, ASEA était rentable et financièrement solide.

Aujourd’hui, dans la continuité du fondateur à la retraite, Verdis Norton, son fils, Tyler Norton, préside le conseil d’administration, tandis que le président-directeur général, Charles F. Funke, et le président, Jarom Webb, font passer ASEA dans la prochaine phase de croissance stratégique.

Leur objectif est de continuer à repousser les limites de ce qui est possible dans la catégorie de la santé cellulaire et à aider des centaines de milliers de personnes dans le monde à mener une vie plus saine, tout en réalisant leurs aspirations et leurs rêves personnels et financiers.