Le REDOX et notre santé digestive

Traduction du bulletin d’information « REDOX and our Digestive Health, What Is It? And, What Can We Do About It? » du Dr Roberston Ward (2016, Mars). Certains titres sont des phrases du Dr Ward mises en exergue pour faciliter la lecture en ligne.

Qu’est-ce que c’est ? Et que pouvons-nous faire à ce sujet ?

Les 5 à 10 dernières années ont permis de faire des progrès majeurs dans la compréhension de la façon dont l’équilibre de la diversité bactérienne dans l’intestin (microbiome) influence notre potentiel génétique, la santé du système immunitaire et les taux métaboliques digestifs. Au cœur de cet équilibre de l’écosystème bactérien se trouve la façon dont les molécules REDOX fournissent des ressources pour aider les bactéries à se réparer, se restaurer et se remplacer.

 

 

ORDINAIREMENT, NOUS PENSONS Á LA SANTÉ DE L’INTESTIN  comme la façon dont la muqueuse intestinale se répare suite à  l’inflammation ou à des altérations de la paroi cellulaire.

La science nous a maintenant montré que le secret de la santé de notre intestin réside dans les bactéries qui y sont présentes.

Mettons les choses en perspective : 90 % des cellules de notre corps ne sont même pas les nôtres. Elles appartiennent aux minuscules bactéries qui vivent dans le tractus gastro-intestinal. Leur diversité, le nombre de leurs populations et les types d’espèces qu’elles abritent déterminent littéralement l’intégrité de notre santé.

Les « bonnes » bactéries qui vivent dans l’intestin peuvent même guider notre propre expression génétique !

Le but est de nous aider à nous adapter à un environnement nutritionnel changeant. Notre santé nutritionnelle est optimisée en fournissant à notre corps les bons nutriments conditionnés correctement pour le métabolisme. Les bonnes bactéries se développent mieux avec des aliments à base de plantes. Les « mauvaises » bactéries (pathogènes) se développent comme les mauvaises herbes sur n’importe quelle source alimentaire, mais elles aiment particulièrement le sucre et les féculents. La croissance d’un bon équilibre de bactéries bénéfiques dans l’écosystème de votre intestin permet de débloquer votre santé métabolique complète.

Les bonnes bactéries dans l’intestin adorent les molécules REDOX.

Dans le Journal of Microbiology1, les auteurs démontrent que la croissance des bactéries dans les cultures de tissus dépend d’un « potentiel redox » adéquat pour assurer des taux de croissance suffisants des bactéries. Une croissance saine et constante et la réplication des bactéries sont essentielles à notre santé.

97 % du matériel génétique de notre corps est contenu, non pas dans nos cellules, mais dans l’ADN cellulaire des bactéries de notre tube digestif. Ces gènes sont activés et dirigés par l’information contenue dans nos aliments et par la présence de molécules Redox.
Elles activent nos forces métaboliques qui sont ensuite dirigées pour accroître notre prospérité, et dirigent les actions cellulaires pour les actions aérobies.

Les bactéries pathogènes ont un but et nous en avons réellement besoin en période de stress.

Elles décomposent les aliments en acides gras qui sont ensuite dirigés vers le stockage des graisses par le foie.
Auparavant, on estimait qu’une bonne approche pour soutenir la santé intestinale était de prendre un probiotique, de consommer des aliments d’origine végétale et d’éviter les choix toxiques comme les sodas, les édulcorants, les pâtes, le blé, etc.

Aujourd’hui, nous avons la possibilité de compléter notre corps avec des molécules Redox et d’ajouter une nouvelle arme formidable pour aider à soutenir le microbiome.

Il n’y a pas de molécules Redox biodisponibles dans les aliments biologiques frais que nous consommons.

Elles sont instables et se dénaturent instantanément avant d’apporter un quelconque bénéfice à notre potentiel redox cellulaire.
Heureusement, il existe aujourd’hui des molécules d’oxydoréduction stabilisées disponibles pour le consommateur, qui peuvent contribuer de façon importante à nos efforts pour soutenir l’équilibre de notre microbiome.

La supplémentation moléculaire Redox va plus loin que la nutrition, elle pénètre notre santé cellulaire à un niveau moléculaire.

  1. Journal of Microbiology 2012 Volume 81 Pg. 131-142.[]